Désherbage et propreté : une nécessaire implication des riverains

Contrairement aux idées reçues, 50% des pesticides retrouvés dans les eaux sont d’origine non agricole. Les collectivités et les jardiniers amateurs ont leur part de responsabilité. D’où la démarche et les actions de la Ville de Morlaix en matière de désherbage de la voirie et des espaces publics.

Désherbage : limiter l’emploi des pesticides
 La Ville a signé en 2004 la charte de désherbage. Elle adapte depuis ses pratiques au risque de ruissellement des produits, pour protéger ses rivières, le Jarlot et le Queffleuth.

 Elle a totalement abandonné l’emploi de produits chimiques pour la voirie préférant les procédés de désherbage thermique à la vapeur simple ou additionnée de mousse organique 100 % végétale biodégradable (inoffensive pour la santé et l’environnement) qui sous l’effet de la chaleur attaque la structure cellulaire de la plante. Ces procédés sont complétés par le désherbage manuel réalisé par les équipes de balayage.

 Pour les espaces verts, la Ville a fortement diminué l’utilisation de produits chimiques en faveur de techniques alternatives de type paillage et broyage. Les nouveaux aménagements intègrent des espaces verts pour une limitation maximale des produits.

 Toutes ces actions poursuivent le même objectif : réduire au maximum le recours à des produits phytosanitaires et utiliser des techniques alternatives de façon à préserver la qualité de l’eau.

Chacun se doit de contribuer à la reconquête de la qualité de l’eau et d’accompagner la Ville dans ses efforts en raisonnant l'utilisation des pesticides. Certains gestes sont à proscrire, comme désherber les fossés ou rincer les bidons de pesticides à l'évier, les stations d'épuration ne possédant pas de traitement contre ces produits.

 L'utilisation des pesticides contribue à la dégradation de la qualité de l'eau et représente un risque important pour la santé de l’homme et le milieu naturel.

 L’usage des produits phytosanitaires doit respecter les distances de traitement vis-à-vis des ressources en eau (cours d’eau, fossé, puits...).

L’arrêté interministériel du 12-12-2006 interdit leur utilisation à moins de 5 mètres des cours d’eau ou plans d’eau L’arrêté préfectoral du 1-2-2008 complète : Il est « interdit d’appliquer ou de déverser des pesticides dans et à moins d’un mètre de la berge de tout cours d’eau, fossé ou point d’eau […] sur les avaloirs, caniveaux ou bouches d’égout ».

La propreté des espaces publics est une question qui nous concerne tous.
 Compte tenu de l'importance des surfaces concernées, l'entretien effectué par les services municipaux ne peut donner des résultats pleinement satisfaisants que dans la mesure où les habitants participent, eux- aussi, à la vigilance qui s’impose pour assurer d’un part la sécurité mais aussi l’agrément et une bonne image de la Ville.

(arrêté municipal du 15 avril 2010)

Les obligations des riverains s’appliquent uniquement au droit de leur propriété, c'est-à-dire, tout l’espace public situé devant leur immeuble.

 Trottoirs et caniveaux : Les riverains doivent maintenir en bon état de propreté le trottoir et le caniveau.

 Neige et verglas : Les riverains doivent déblayer le trottoir dans toute sa largeur, la neige, disposée en cordon le long de la bordure du trottoir, avec un passage devant les entrées. Elle ne doit pas être poussée dans les caniveaux ou les bouches d'égout.

 En cas de verglas, les occupants doivent épandre du sel, du sable…

Désherbage et enlèvement des mousses
 Les riverains doivent effectuer régulièrement le désherbage et le démoussage du caniveau et du trottoir, dans toute sa largeur.

La responsabilité des riverains est-elle engagée en cas d’accident ?
 Oui. Tout accident résultant du non-respect de ces règles engage la responsabilité du contrevenant.

Des amendes sont elles prévues ?
 Oui, ces dispositions étant fixées par l’arrêté municipal du 15 avril 2010, toute infraction sera punie d’une amende de 38 €.

Les résidus de balayage doivent être évacués comme les ordures ménagères.
Les déchets de désherbage et du démoussage doivent être évacués comme les déchets verts.

Renseignements :
Service Espaces verts
 02 98 63 10 69
cadredevie@villedemorlaix.org