La balade patrimoniale

Sites et monuments historiques : à vivre au quotidien !
Malgré ses richesses architecturales, Morlaix n’a rien d’une ville musée. C’est qu’ici il est tout simplement naturel d’acheter son pain dans une maison du XVème siècle, de passer une soirée au théâtre dans un écrin à l’italienne, d’étudier la gestion commerciale dans une Manufacture royale, de boire un verre au coin de l’immense cheminée d’une maison à lanterne, d’aller au marché du par les venelles et les rues pavées.

Laissez-vous surprendre par les charmes de la ville de Morlaix et venez découvrir ou (re)découvrir ses secrètes venelles. Nombreuses dans le centre ancien, elles vous invitent à la flânerie et à la découverte de son passé. Des venelles pentues, des escaliers sinueux, des jardins en terrasses « les combots » s’abritent derrière de gros murs de vieilles pierres dorées et nous murmurent leurs secrets…

Laissez vous transformer par cette balade :

Le Kiosque
 Construit en 1903, de nombreuses chorales, fanfares et groupes musicaux apprécient aujourd’hui encore cet espace convivial.

La Rue de l’hospice / Les remparts
 Montez une partie de la rue de l’hospice, vous découvrirez les vestiges des remparts de la ville close au XVIe siècle.

Revenez vers la rue de Brest
 
Le Théâtre du Pays de Morlaix
 Il fut inauguré en 1888 et classé monument historique en 1998.Il s'git d'un théâtre à l'italienne doté de 600 places. Ce magnifique bijou tout en velours rouge et peintures baroques est aujourd’hui restauré en l’état. De ses homologues, il est le plus abouti et le mieux conservé en France.

Revenez sur vos pas et empruntez la Grand’Rue
 Maisons à pans de bois et à encorbellement du XVIe siècle. Les façades sont ornées de statues de saints. Un panneau vous donnant des éléments de compréhension de l’architecture se trouve au début de la rue.

La Maison à Pondalez
 Architecture typiquement morlaisienne. Maison à pans de bois du XVIe siècle. Une cheminée monumentale en granit et un escalier à vis, ses passages en bois s’inscrivent dans un vaste espace central.

La Place Allende & la Maison de la Duchesse Anne
 Maison à pans de bois de la fin du XVe siècle avec pignon sur rue. Aménagement intérieur caractéristique des maisons de Morlaix avec salle manoriale, cheminée monumentale et escalier à Pondalez.

Poursuivez votre visite en empruntantla Venelle au beurre puis les escaliers du Châteaupour vous rendre au Square du Château.

Le Square du Château
 Point de vue remarquable sur la ville. Le château médiéval a été démantelé à la fin du XVIe siècle.

Revenez sur vos pas vers la rue du Mur. Empruntez la rue haute.
 
Le Quartier St-Matthieu - L’Église St-Matthieu
 Il y avait déjà une église ici au XIIe siècle, rebâtie au XVe et au XIXe siècle. On a cependant conservé la tour qui est un des premiers édifices de style Renaissance de la région. L’église abrite une statue ouvrante en bois doré de la fin du XIVe siècle. Fermée, elle représente une vierge allaitante. Ouverte, elle offre une Trinité sculptée et des scènes peintes du Nouveau Testament. L’église abrite également un bel Orgue de Dallam.

Prenez les escaliers Saint Matthieu, traversez et prenez légèrement à votre droite la rue du Palais qui enjambe le Jarlot. Vous vous trouvez dans la paisible allée du Poan Ben. Continuez en prenant à gauche.Vous arrivez sur la place des Jacobins.
 
Le Musée de Morlaix
 Le Musée est situé dans une partie du Couvent des Jacobins dont l’Eglise, fondée en 1230, est la plus ancienne de la Ville. Le couvent a été construit au XIIIe siècle, quant à la rosace du chevet, elle date du XVe siècle. Depuis 1887, il abrite le Musée de Morlaix.

La Fontaine des Carmélites
 Fontaine du XVe siècle. Les Carmélites sont arrivées à Morlaix au XVIIe siècle à la demande des habitants de la ville, suite à de graves épidémies de peste.

L’église St-Melaine
 L’église St-Melaine fut construite à la fin du XVe siècle. L’église abrite de belles sablières et statuaires du XVe au XIXe, ainsi qu’un Orgue de Dallam restauré en 1971.

La Rue Ange de Guernisac
 La Rue Ange de Guernisac est une rue piétonne qui accueille de nombreuses échoppes d’artistes et artisans.

L’Esplanade du Calvaire
 Point de vue sur la ville. Pour y parvenir, empruntez les venelles aux prêtres, du Créou, Auguste Ropars et la rue Hent Coz.

Le Viaduc
 Majestueux ouvrage en granit provenant de l’Ile Grande. Il fut construit de 1861 à 1864 lors de l’édification de la ligne de chemin de fer reliant Paris à Brest. 292 m de longueur, 58 m de hauteur, 14 arches et 9 arceaux, 11.000 m3 de pierres…
 Le premier étage du viaduc est ouvert. Traversez ! Et descendez par la venelle de la Roche.

Une fois de retour sur la place Cornic, vous pouvez traverser pour admirer la façade de la maison Penanault et, près du commissariat de police, voir l’emplacement de la maison natale.

Le Port
 Le port de Morlaix connut une prospérité du XVe à la fin du XVIIe siècle grâce au commerce et au transport des toiles de lin et à l’activité corsaire du XVIII siècle.
 Un buste de Charles Cornic rappelle le passé de ville corsaire de Morlaix.

Le Quai de Léon - La Manufacture
 C’est François Blondel, architecte du Roi, qui a conçu la Manufacture entre 1736 et 1740. Agrandie sous la Monarchie de juillet, sous le Second Empire. Entre les deux guerres, les ateliers passent de 12 000 à 27 000 m2.
 Le bâtiment abrite aujourd’hui le siège d’associations, la rédaction du quotidien Le Télégramme, une galerie d’art, une maison d’édition, les locaux de la communauté de communes, l’IUT et des entreprises.

Vous pouvez faire la visite dans l’autre sens, succomber à l’appel de venelles et d’escaliers que vous allez croiser en passant et ainsi, vous perdre sans danger dans le cœur de Morlaix.